Jordi Vera, dirigeant de Oui au Pays Catalan

Congrès fondateur, 15 Octobre 2016, Méga Castillet

« Nous avons gagné une première bataille : le nom Pays Catalan s’impose naturellement aux entrées de nos communes. Notre nom s’inscrit avec force dans le paysage ».

« Dans notre département, les partis politiques traditionnels sont au service des égos, sans programme : le Parti Socialiste est à la fois pour et contre le Pays Catalan ! Les Républicains disent aussi tout et son contraire. Le Front National est inquiet car il ne défend pas le Pays Catalan mais prétend défendre le terroir et les petites gens. Les électeurs se rappelleront cette escroquerie ».

« Notre mouvement va croître. Une réunion est prévue le 26 octobre à Arles sur Tech, en Vallespir. Une autre se construit en Vallespir. Soyez nos ambassadeurs. Notre combat mérite la persévérance. Il s’inscrit dans le temps, sur plusieurs dizaines d’années. Ce mouvement durera et portera le Pays Catalan au succès ».

« Notre projet est économique, car, sans économie, il n’y a pas de vie sociale, pas de vie culturelle, pas de vie tout court ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.