ALIOT ET LE FN : LE MEPRIS DU PAYS CATALAN CONTINUE

Communiqué de presse · Perpignan, 5 octobre 2016

Une force politique nouvelle, large et de rassemblement, naîtra lors du Congrès de fondation de OUI au Pays Catalan. Cet événement ouvert à tous se déroulera le 15 octobre à 15 heures au Mégacastillet, à Perpignan. Ce parti politique sera issu de la volonté de centaines de Catalans ayant la ferme intention de résister à l’écrasement de notre territoire par l’Occitanie. Il s’agit de se battre politiquement pour défendre notre espace géographique et proposer une alternative à l’abandon que proposent les partis du système en place. Cet élan populaire, constructif et rassembleur, fait grincer des dents le vice-président du Front National, Louis Aliot. L’Ariégois traite d’« d’indépendantistes » les personnes mobilisées par le devenir de notre territoire.

Depuis son parachutage chez nous, M. Aliot a multiplié les agressions contre notre culture et notre identité, par ses déclarations et ses votes en assemblée. Monsieur Aliot, être catalan ne relève pas du folklore, barretina incluse, pour amuser vos amis jacobins de Paris. Vous ne nous comprenez pas, vous voulez nous faire disparaître, mais les Catalans ne l’accepteront jamais. Uni à l’immobilisme aux forces immobilistes des Pyrénées-Orientales, vous faites pression et tentez nous confondre. C’est peine perdue : dans notre Pays Catalan, l’envie de construire, l’envie d’avenir et de changement sont plus forts que le mépris, l’abandon et le centralisme dont vous êtes le porte-parole.

Suivez nous sur : Facebook twitter / Instagram / Youtube     

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.