« Oui au Pays Catalan » devient une force politique et se lance dans un nouveau combat

« Oui au Pays Catalan » devient une force politique et se lance dans un nouveau combat

Par Anne-Natacha Bouillon, France Bleu RoussillonDimanche 16 octobre 2016 à 16:12

La tête de cortège avec les membres du collectif "Oui au Pays Catalan' rejoints par certains élus
La tête de cortège avec les membres du collectif « Oui au Pays Catalan’ rejoints par certains élus © Radio France – Sébastien Berriot

Élus et habitants des Pyrénées-Orientales déçus du nom de région Occitanie se sont réunis en congrès ce week-end. Ils ont fondé un nouveau parti politique pour faire valoir l’identité catalane et envisagent de rebaptiser le département des Pyrénées-Orientales ou de créer une nouvelle collectivité.

La pilule « Occitanie », ils ne l’ont toujours pas digérée. Et pour la plupart des Catalans apolitiques et de tous âges, c’est la première fois qu’ils embrassent une cause. Ils sont écœurés :

« J’ai le sentiment qu’on est en train de nous effacer. Quand tu vois ‘Collioure Occitanie’, ça te fait sursauter. Ça me révolte. »

De nombreux élus de tous bords sont venus des quatre coins du département. Annabelle Brunet est conseillère municipale à Perpignan. Pour elle, ce n’est pas une affaire de gauche ou de droite :

« Il faut dépasser les clivages et faire attention qu’on ne soit pas récupéré par les uns ou les autres. »

 

Ecoutez l’interview : Il faut dépasser les clivages gauche droite

Un nouveau nom ou une nouvelle collectivité pour les Pyrénées-Orientales ?

Rebaptiser le département est une piste, mais si les élus ne sont pas d’accord, il faudra créer une collectivité à part entière comme la Corse ou encore le Grand-Lyon. L’article 72 de la constitution le permet.

« A partir de ce mécontentement, on peut reconstruire une nouvelle forme territoriale. On ne peut compter que sur nous même. » Laurent Leygue, maire d’Estavar en Cerdagne

 

Ecoutez l’interview : Créer une nouvelle entité, c’est possible

Jordi Vera est à l’initiative de ce projet. Lui estime qu’on ne doit pas être gouverné par Toulouse ou Paris.

Oui au Pays Catalan entend se positionner sur toutes les élections à venir.

Source France Bleu Roussillon : https://www.francebleu.fr/infos/politique/oui-au-pays-catalan-devient-une-force-politique-1476626223

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.